Le chasseur russe PAK FA T-50 a enfin reçu son appellation de série officielle et naviguera désormais dans les cieux sous le nom de Su-57.

Le général Viktor Bondarev, commandant suprême des forces aérospatiales russes a révélé,dans une interview à la chaîne Zvezda, la dénomination officielle de série de l’avion de chasse russe de cinquième génération.

«La décision a été prise, l’avion a reçu son appellation comme un enfant reçoit un nom de naissance. Su-57, c’est ainsi qu’on va l’appeler dorénavant», a déclaré le général.

La plupart des informations sur le chasseur en question demeurent toutefois confidentielles.

Les caractéristiques de l’avion russe T-50 lui assurent la domination dans les airs. Il réalise des manœuvres à une vitesse de 2.100 km/h avec une unité d’accélération de 11 g. De plus, il est capable de voler à une altitude de 20.000 m. Le T-50 franchit le mur du son sans recours à la postcombustion. Seuls le MiG-31 russe et les F-22 et F-35 américains possèdent la même capacité. Dans le même temps, le T-50 peut rester en vol pendant trois heures et demie et effectuer des vols à une vitesse supersonique 24 heures sur 24 par tous les temps.
Il est capable de parcourir 5.500 km avec son armement embarqué. En outre, s’il ne doit pas se cacher des radars ennemis, des armements supplémentaires sont installés sur des supports extérieurs. Le T-50 détecte des cibles à une distance supérieure à 400 km et suit simultanément 60 cibles et, grâce aux technologies laser, peut tirer simultanément sur 16 d’entre elles.

La Russie envisage dans un premier temps d’acquérir 200 Su-57, dont 52 avant 2020. L’Inde prévoit d’acquérir 50 monoplaces et 144 biplaces dans le cadre du programme FGFA (Fifth Generation Fighter Aircraft). La version indienne se différenciera de la version russe par ses dimensions, ses commandes de vol, son radar et ses ailes. Les premiers exemplaires indiens devraient entrer en service vers 2020.

Une version navalisée est envisagée à l’horizon 2020 ainsi qu’une version dronisée pour 2018. Le prix unitaire du PAK-FA est estimé entre 70 et 100 millions de dollars. Sukhoï espère en vendre 1000 exemplaires sur 40 ans, non seulement en Russie et en Inde (200 exemplaires chacun) mais aussi 600 exemplaires auprès de ses clients traditionnels au Moyen-Orient, en Amérique du Sud et en Asie. Il pourrait dès lors se poser en redoutable concurrent commercial et militaire, sinon du F-22 au moins du F-35.

 

Please follow and like us:
error

Commentaires