C’est dans l’après-midi du vendredi 12 mai 2017 qu’a été inaugurée, à l’Institut Supérieur des Beaux Arts, la matériauthèque Farouk Tritar, vieux rêve du professeur disparu en 2009.

Tous les invités ont été agréablement surpris par l’importance du bâtiment et par son design. Les matériaux utilisés pour la construction du bâtiment sont partie intégrante de la matériauthèque c’est à dire qu’ils sont représentatifs des matériaux.

Étaient présents, en nombre, des étudiants de l’ISBAT dont 3 étudiantes qui ont été nommées pour prendre en charge la gestion de la matériauthèque, plusieurs membres du staff de l’ISBAT, nombre d’anciens professeurs et les membres de la famille Tritar.
Le ministère de l’Enseignement supérieur était représenté par M. Driss Sayah, conseiller auprès du ministre.
Cette inauguration a vu plusieurs discours, des séances photo ainsi que la visite de la fameuse matériauthèque réalisée grâce aux dons de plusieurs professionnels des matériaux de construction. Qu’ils soient remerciés pour leur générosité qui servira en premier lieu les étudiants de l’ISBAT.

 

La matériauthèque. Détail
Le contrat liant la réalisatrice de l’ouvrage à l’ISBAT
Vue de l’intérieur de la matériauthèque
Détail de la matériauthèque
Le Pr. Abdelhamid Bouden, un des piliers de l’Institut des Beaux Arts de Tunis. Il a enseigné à l’ISBAT durant plus de trois décennies, il n’était pas question qu’il rate l’événement qui l’a profondément touché.
Mouna Choyakh au centre et ses parents
M. Driss Sayah Conseiller du ministre de l’Enseignement Supérieur, 3 jeunes étudiantes de deuxième année nommées pour se charger de la gestion de la matériauthèque et Mouna Choyakh la réalisatrice de la matériauthèque.
La sympathique famille du professeur Tritar venue partager un moment de grande émotion
Mouna Choyakh avec Boujemaa Belaifa, sculpteur et enseignant à l’ISBAT
Please follow and like us:
error

Commentaires