Amina Sta et Nana Bach-Hamba Ghanem sont les deux fondatrices créatrices de l’atelier Gaïa.


Leur nouvelle collection a pour thème Carthage, et comme vous pouvez le réaliser par vous même dans ce shooting d’essai, le résultat est au delà de toutes les espérances… Mention spéciale à Steevy Aymen (Make up Academy); à Nour Guiga (modèle), à Robert Jewett & Ash Khmiri (photos) et à Emna Darghouth & Leyla Fliss « Agenzia » (Conception et direction artistique).

 

Les deux « néo carthaginoises » sont non seulement jolies, mais bien intéressantes. Clarté, sincérité, précision, objectifs définis, intelligence, sympathie. Nana, pharmacienne de formation, est professionnelle, concentrée sur son travail. Amina est une femme d’affaires, PD-G de Ksar. Chose rare chez les femmes de son âge, elle est passionnée d’histoire, et particulièrement de celle d’Hannibal.

 

C’est une passion dont elle a héritée de son père. Une passion entretenue : Amina connaît son sujet par cœur et, aussi fonceuse que son antique idole, elle impose partout son point de vue et ne cède que lorsque vous la prenez par les sentiments.
Depuis quelques mois, Amina et Nana nous communiquent, au compte-goutte, malgré notre insistance, des détails des nouvelles créations. Chaque détail était d’une finesse et d’une richesse inouïes. Nous vous passons les détails puisque vous avez la chance, à travers ces quelques photos et cette séquence, de voir l’aboutissement de leur travail.
L’amour du détail, la finesse des tissus, la richesse des accessoires, le tout habillant de magnifiques mannequins, sans oublier une scénarisation digne des plus grands.

Bref, nous voyons Elyssa poser ses jolis pieds sur la terre carthaginoise. Ce n’est pas la première fois, mais les images rejoignent enfin notre imaginaire, et c’est édifiant.
En attendant que les Tunisiens renouent avec leur extraordinaire histoire, si bien habillée par Amina et Nana. Tiare basse mesdames.

Please follow and like us:
error

Commentaires