Une cérémonie s’est tenue ce jeudi 4 octobre 2018, à la base militaire de l’Aouina, pour rendre hommage aux militaires tombés en martyrs, hier mercredi 3 octobre, au mont Chaâmbi, lors de l’explosion d’une mine. L’indifférence des politiques et des médias devant ce drame a provoqué des réactions inédites de la part de l’armée tunisienne représentée par le ministre de la Défense M. Abdelkrim Zbidi qui s’est emporté contre ce qu’il a appelé ‘’les dissensions politiques, à l’origine des dérives et déséquilibres que connait le pays, depuis 7 ans’’.  Le ministre de la Défense a déclaré que cette crise a fragilisé la situation sécuritaire et permis de sacrifier des martyrs. « Je rappelle à tous les politiques qui se vantent de représenter le peuple, que ce peuple leur demandera, un jour des comptes », a-t-il martelé. Il a également souligné « la détermination de l’Armée à continuer à traquer les éléments terroristes sur les hauteurs Ouest de Kasserine ».

Le sergent Idriss Zouaghi a été promu à titre posthume, au grade d’adjudant alors que le soldat Yassine Chahbi a été promu, au grade de caporal-chef. Ils ont été tués mercredi sur les hauteurs de Chaâmbi à Kasserine, à la suite de l’explosion d’une mine terrestre au passage de leur véhicule.

Please follow and like us:
error

Commentaires