1000 Palestiniens dans les prisons israéliennes ont entamé une grève de la faim pour protester contre leurs conditions de détention.

Comme à l’accoutumée, à cause des médias mainstream soumis aux gardiens de l’ordre établi, ce mouvement pour la liberté et la justice passe complètement inaperçu.

Lors d’une partie de football opposant « Chabeb Rafh » à « Khadamet Rafh » dans le cadre de la finale de la coupe de Gaza, nous avons vu un geste exceptionnel qui a fait renaître en nous beaucoup d’espoir.

À la 26e minute, le match s’est arrêté et les joueurs des deux équipes, les supporters et les arbitres ont croisé leurs mains au dessus de la tête, comme menottés, en signe de soutient aux détenus. Surpris, le commentateur du match n’a pas trouvé de meilleurs mots pour décrire le geste, que d’entonner le fameux quatrain d’Abou El Qacem Chebbi, contenu dans l’hymne national tunisien :

« Lorsqu’un jour, le peuple aspire à vivre, Le destin se doit de répondre ! Les ténèbres se dissiperont ! Et les chaînes se briseront ! »

Notre collègue, le journaliste sportif palestinien, Mouhaned Dalloul nous a révélé que la partie s’est arrêté à la 26ème minute pour attirer l’attention de tout le monde que les détenus ont atteint les 26 jours dans leur grève de la faim.

Please follow and like us:
error

Commentaires