Pas de confinement en Grande Bretagne et en Hollande. Ces pays ont opté pour la stratégie de « l’immunité collective ».

Qu’est-ce que l’immunité collective?

L’immunité collective c’est quand il y a eu suffisamment de personnes touchées par une maladie infectieuse pour que toute la population soit protégée. Ça parait paradoxal mais en fait c’est assez simple. Si vous tombez malade, et que vous guérissez, vous développez les anti-corps qui font que même si vous rencontrez une nouvelle fois la maladie, elle ne vous affectera plus et vous ne contaminerez plus les autres. S’il y a suffisamment de personnes comme vous dans la population, le virus ne trouve plus d’hôte à infecter et l’épidémie s’éteint progressivement.

Une stratégie qui a déjà fait ses preuves

C’est ce qui s’est passé avec le H1N1 en 2009: à l’époque, les personnes de plus de 52 ans étaient protégées parce qu’elles avaient déjà rencontré des virus grippaux de ce type. Cette stratégie prévaut en général pour justifier la vaccination massive de la population. Un vaccin injecte une dose infinitésimale du virus et le corps apprends ainsi à le combattre. Une fois qu’une grande partie de la population est vaccinée, le virus ne trouve plus de proies et l’épidémie est terminée.

Un stratégie contestée

Dans le cas du Covid-19, les conditions sont différentes. D’abord, il n’existe pas encore de vaccin, ensuite, dans certains cas rapportés, des gens guéris du Covid-19 en sont à nouveau tombés malades. Ainsi, l’auto immunité n’est pas sûre. D’autre part, le Covid-19 est un tueur en série et la stratégie de l’immunité collective pourrait tuer, théoriquement, jusqu’à 3,4% de la population. Enfin, cette stratégie rendra caducs les efforts faits par le reste du monde qui pratique le confinement…

Please follow and like us:

Commentaires