Devant le Palais des Nations, siège des Nations Unies, des effigies de 100 artistes ont été exposées. Au premier rang, celle du Tunisien Bilel Aloui avec son slogan « La culture partout et pour tous» Bilel est ce jeune homme qui a tout fait pour amuser les enfants des zones défavorisées.

Plusieurs villes du monde vont accueillir ces portraits pour rendre hommages aux artistes. Cette opération s’inscrit dans le cadre du 100e anniversaire de la Haute École de travail Social sise à Genève (HETS).


Bilel Aloui a été choisi grâce pour sa participation à la décentralisation de la culture en Tunisie. Avec la 404 bâchée de l’espoir, la « bibliogidaire », le « vélo-théâtre » et « l’espace Vénus », Bilel a réussi d’émouvantes conquêtes culturelles dans les régions défavorisées.

Depuis des années, Bilel nous raconte les souffrances des enfants avant de nous montrer les sourires qu’il arrive à dessiner sur leurs visages grâce à ses spectacles.

 

Quelques travaux de Bilel

La 404 bachée de l’espoir

Il réalise, avec un vélo, ce que d’autres n’ont pas fait avec le budget de l’État

La « bibliogidaire », un frigo public pour nourrir les esprits

Please follow and like us:
error

Commentaires