Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) a annulé la décision prise par le Comité Exécutif de la CAF de faire rejouer le match en terrain neutre.

Le TAS considère le Comité Exécutif de la CAF incompétent pour prendre une telle décision. Il renvoie l’affaire devant les organes compétents de la CAF.

Le TAS a donc jugé sur la forme, il appartient désormais aux organes compétents de la CAF de juger de l’affaire, comme le souligne le TAS dans sa décision:

« Concrètement, il appartient désormais aux organes compétents de la CAF de se pencher sur les incidents survenus dans le stade de Radès le 31 mai 2019, de prendre le cas échéant toute sanction disciplinaire adéquate, et en conséquence de décider si le match retour de la Ligue des Champions CAF 2018/19 doit être rejoué ou non. La Formation du TAS ayant annulé la décision du Comité Exécutif de la CAF pour des raisons formelles, elle a décidé de renvoyer aux organes compétents de la CAF les questions de la répétition du match retour de la finale et de la procédure disciplinaire actuellement en cours devant la CAF, cette dernière n’étant pas de la compétence du TAS dans le cadre de la présente procédure d’arbitrage.
La Formation du TAS continuera ses délibérations relatives aux requêtes de l’EST et préparera une sentence finale, tout en tenant compte de toute décision éventuelle prise par la CAF dans cet intervalle. »

La décision du TAS (cliquez ici)

Please follow and like us:
error

Commentaires