« Il est immoral et inhumain de continuer à politiser la question de la santé publique »
Hua Chunying, porte-parole du ministère des affaires étrangères, a réfuté lors d’un point presse les accusations de plusieurs responsables des renseignements des Etats-Unis.

Le renseignement américain a publié un rapport dans lequel il affirme que la Chine a dissimulé l’ampleur de l’épidémie de coronavirus et sous-estimer le nombre de cas et de décès dus au COVID-19.

Pour la porte-parole, ces remarques sont «indécentes et immorales». Cette dernière a indiqué que le gouvernement «a donné au monde des informations ouvertes, transparentes et opportunes, comme le montrent clairement les détails que mes collègues et moi avons présentés à plusieurs reprises au sujet de la réponse de la Chine».

Cette dernière a souligné que seuls l’OMS et des experts en épidémiologie et en lutte contre les maladies «ont le droit de porter un jugement sur la sécurité de la santé publique internationale, plutôt que des politiciens qui sont des menteurs habituels».

Hua Chunying a indiqué que «les mesures décisives et fortes prises par le gouvernement chinois ont assuré dans la mesure du possible la vie, la sécurité et la santé du peuple chinois et ont gagné du temps précieux pour endiguer la propagation mondiale du virus.»

«Nous comprenons que les Etats-Unis sont confrontés à des difficultés et que certains responsables américains sont sous pression, et nous nous compatissons profondément aux difficultés du peuple américain», a déclaré la porte-parole.

«Par esprit humanitaire, nous aimerions apporter aux Etats-Unis une aide et un soutien en matière de lutte contre la pandémie au mieux de nos capacités ». Hua Chunying a indiqué que « les remarques de ces quelques politiciens américains étaient tout simplement indécentes et immorales».

«La calomnie, la diffamation et le blâme ne peuvent pas ramener le temps perdu et davantage de mensonges ne feront que perdre plus de temps et entraîner la perte de plus de vies», a ajouté cette dernière.

«Nous conseillons à ces politiciens qu’en ce moment, ils devraient mettre la sécurité de la vie et de la santé des gens avant la politique», a estimé Hua Chunying. «Il est immoral et inhumain de continuer à politiser la question de la santé publique, ce qui devrait être condamné par tous les peuples du monde, y compris le peuple des Etats-Unis.»

Please follow and like us:

Commentaires