Par leur humour et leur je-m’en-foutisme, les Tunisiens ont attiré l’attention en Russie.

Après les gros mots en direct qui ont intimidé nos confrères dans les médias arabes, la « Tunisian Kiss », devenue le symbole du mondial et le  » Bendir » , devenu l’instrument musical le plus connu, les Tunisiens continuent à semer le rire sur Facebook.
L’attaquant belge Romelu Lukaku déchaine les passions et ses 1,991 cm font trembler tous les gardiens adverses. Pour rire, les  Tunisiens ont trouvé la parade : sur les réseaux sociaux, on parle de « Boukhoukhou » (sorcellerie). Une image du joueur circule avec des signes et phrases incantatoires (fracture… accident… diarhée…)

 

Dans un autre registre, les jolies Russes n’ont pas échappé au collimateur des Tunisiens, surtout après la déclaration de l’ambassadeur de Tunisie à Moscou qui déclare que plusieurs Russes demandent des informations sur les procédures nécessaires pour se marier avec des Tunisiens.
Sur Facebook, les Tunisiens ont déjà uploadé les invitations des mariages:

 Quand à Messi, particulièrement inefficace en sélection, contrairement à ses prouesses avec le FC Barcelone, il est le sujet d’un post démontrant la différence de rendement entre le privé (FC Barcelone) et le public (la sélection argentine)

Concernant l’information selon laquelle la Russie se dirige vers une pénurie de bière, les Tunisiens se sont sentis visés. Voici leur réponse  : « heureusement que depuis trois mois nous crions « haw jeyyin » (référence au clip de Tunisie Télécom qui a fait un tabac)

  Pour finir, voici la statue de Lénine après le passage des Tunisiens.

Please follow and like us:
error

Commentaires