C’était le rêve du fameux Pr. Farouk Tritar ; il a été réalisé des années après sa disparition par l’une de ses étudiantes, l’architecte d’intérieur Mouna Choyakh.

Le Pr. Farouk Tritar (1950 – 2009), enseignant à l’ISBAT

L’Institut supérieur des Beaux-Arts de Tunis possède enfin une matériauthèque digne de ce nom, elle sera inaugurée le vendredi 12 mai 2017 à 17h. Cette bibliothèque de matériaux, réalisée avec un immense soin, est l’aboutissement d’une belle histoire de reconnaissance, un exemple à relater et à suivre.

L’idée de ce projet a germé dans la tête de Mouna Choyakh, architecte d’intérieur et ex-enseignante à l’institut en question. « Il est important que les étudiants en architecture maîtrisent les matériaux avant d’aller sur le marché du travail […] Les cours théoriques ne sont pas suffisants ; quand votre client vous demande conseil sur quel bois choisir ou quel marbre faut-il utiliser […] Maitriser la matière est primordial pour un bon architecte ou décorateur », a-t-elle déclaré. Mme Mouna Choyakh a tenu à préciser que « cette matériauthèque est dédiée à la mémoire de M. Farouk Tritar dont c’était le rêve d’enseignant car il voulait que ses élèves se familiarisent avec les matériaux, essence de toute œuvre architecturale, malheureusement, il n’a pas réussi à concrétiser ce rêve […] mais il a réussi à nous communiquer la passion des nouvelles solutions techniques […] j’ai tenu à ce que ce petit édifice au service des étudiants soit dédié à sa mémoire ».

L’esprit du Pr. Farouk Tritar sera parmi les invités à la cérémonie inaugurale qui sera placée sous l’égide des responsables du ministère de l’Enseignement supérieur et de l’Institut supérieur des Beaux-Arts de Tunis, en présence des sponsors du projet dont la générosité au service des étudiants et des institutions d’enseignement doit être saluée.
Une belle synergie qui doit servir d’exemple.

 

Mouna Choyakh. Dans ses mains, le projet de la « Matériauthèque Farouk Tritar ».

 

Intérieur de la « Matériauthèque Farouk Tritar ».

 

Façade de la « Matériauthèque Farouk Tritar ».

 

Intérieur de la « Matériauthèque Farouk Tritar ».
Please follow and like us:
error

Commentaires