Le secrétaire général de ATIDE (Association tunisienne pour l’intégrité et la démocratie des élections) accuse l’ISIE d’avoir annoncé de faux résultats suite à des menaces.

أتحدّاك يا سي بفّون أن تنشر الهيئة التقارير و المحاضر المرفوعة من طرف مراقبي الهيئة إلٌي عددهم 1500 مراقب و إلٌي يخلصو من المال العام في ما يخصّ الإخلالات و التجاوزات و الجرائم الإنتخابيّة…أتحدّاك أن تبقى النتائج كما أعلنتموهاأتحدّاك أن يبقى توزيع المقاعد في مجلس النوّاب كما أعلنتموه أتحدّاك أن تنكر العركة بين أعضاء الهيئة ، بين الشقّ الذي يطالب بتطبيق القانون و الشقّ إلّي يحبّ يطفّي الضوّو يقول سيّب علينا من المشاكل…أتحدّاك أن تنكر الضغط الذي تتعرّض له الهيئة من طرف بعض الأحزاب باش تسكت و ما تخلّيشالشعب يعرف حجم الكوارث إلّي صارتأتحدّاك أن تنكر التهديد الذي تعرّضت له الهيئة بأن يقع إقتحام " الميديا سنتر" لو كان تقول أي حاجة ملّي صار عند إعلان النتائج الأوّليّة للإنتخابات التشريعيّة…#ATIDE#ELEC2019

Publiée par Moez Rahmouni sur Mercredi 16 octobre 2019

 

Le secrétaire général de l’association Atide, Moez Rahmouni défie, dans une vidéo diffusée mercredi 16 octobre 2019, Nébil Baffoun, le président de l’ISIE de s’exprimer sur les très graves dépassements qu’ont connu les dernières élections législatives et présidentielle des mois de septembre et octobre. Selon M. Moez Rahmouni, l’ISIE aurait subi non seulement des pressions mais aussi des menaces de prise d’assaut de son Centre Média.

M. Moez Rahmouni a déclaré dans cette vidéo que M. Moez Baffoun, président de l’ISIE (Instance Supérieure Indépendante pour les Élections) dissimule 1500 rapports sur les violations et les crimes électoraux commis. Il ajoute que les résultats des élections annoncés par M. Baffoun sont faux et qu’ils ont faussé la répartition des sièges. D’autre part, un grand différend interne secouerait l’instance qui est tiraillée entre ceux qui veulent appliquer la loi et ceux qui se défilent par crainte des représailles. Enfin, M. Moez Rahmouni déclare que l’ISIE subi d’énormes pressions concernant les violations, dépassements et crimes électoraux exercés par certains partis. Il déclare même que l’ISIE aurait subi des menaces très graves de prise d’assaut du centre média, le jour des résultats des législatives, si jamais la vérité était annoncée.

Ces très graves déclaration jettent un grand doute sur les résultats des élections.

Please follow and like us:
error

Commentaires