Il y a des exemples formidables de personnes qui nous apprennent à nous garder du scepticisme de la vieillesse et à réaliser nos rêves quel que soit notre âge. Mme Souad Tlili en fait partie.

Dans une vidéo publiée sur Facebook, une dame d’un certain âge, en survêtement, salue le jury et entame son enchaînement athlétique au milieu des applaudissements de ses camarades et de ses professeurs, elle est en train de passer son Bac sport.

Publicado por Jamel Tijani em Segunda, 17 de abril de 2017

Roulade, rondade et saut de l’ange, rien n’est impossible à cette tunisienne qui a appris à relever les défis. Cette dame a compris que seule la volonté et le travail lui permettront de réaliser ses rêve.

Mme. Souad Tlili a 64 ans. Elle a retrouvé, après 41 ans, les bancs de l’école. Quand l’actuel ministre de l’Éducation, Néji Jalloul a entamé son projet « l’école récupère ses enfants », Mme. Souad a saisi l’occasion pour s’inscrire dans un lycée privé et réaliser son rêve: le Bac.

Moustapha Harfelli, directeur du lycée privé « El Amine » à Denden, où Mme Souad poursuit ses études, témoigne : « tout d’abord, elle n’est pas inscrite en tant que candidate libre (le candidat libre ne suit pas les cours, il passe uniquement l’examen final). Elle vient chaque jour au lycée et ne rate aucun cours […] Je n’ai jamais vu une élève aussi assidue. Même quand cela lui arrive de venir en retard, je la vois en train de courir dans les couloirs du lycée, chose que les jeunes ne font plus ».

Vu ses excellentes notes, le directeur et tout le staff enseignant du lycée sont persuadés que Mme Souad Tlili va réussir son baccalauréat section Lettres avec mention.

Cette dame, qui nous apprend à nous méfier du scepticisme de la vieille, à croire en nos désirs et à mettre notre volonté à leur service mérite tout notre respect. Chapeau bas.

 

Commentaires