L’Association « Les Amis de Carthage » dénonce la vente illégale d’un terrain présenté comme constructible alors qu’il s’agit d’un terrain classé.

ENIEME SCANDALE A CARTHAGE

Ce terrain mis en vente par la société Gammarth Immobilière qui gère pour le compte de l’Etat tunisien les biens confisqués de l’ancien dictateur et sa clique est présenté comme un vulgaire terrain à construire bien situé en rappelant ses « caractéristiques Urbanistiques selon le plan d’aménagement de la ville de Carthage approuvé en Juillet 2006 ».

La réalité, est que ce terrain a été déclassé par le dictateur déchu mais qu’il a été reclassé après la révolution (Décret Loi N°11 du 10 mars 2011).
Il s’agit donc d’un terrain en zone archéologique non aedificandi donc non constructible de par la loi.

Ce terrain est dans une zone nommée par les anciens « Bir Knissiya » (بير كنيسية) parce qu’il contient une importante basilique antique.
De très importants vestiges y ont d’ailleurs été mis à jour lors de la campagne des fouilles de #Carthage par l’UNESCO.

De nouveau, l’Etat, ayant récupéré des terrains archéologiques gratuitement, au lieu de les garder pour les exploiter en tant que tels, essaie de les vendre. Quel que soit le prix obtenu, il sera insignifiant par rapport aux vestiges que contiennent ces terrains et à la préservation de notre Histoire.
Plus grave, il s’agit ici de tromperie, puisqu’on prétend que le terrain est constructible alors qu’il ne l’est pas de part la loi.

 

Ci dessous le lien de la vente du terrain archéologique

https://gammarth-immobiliere.tn/biens-confisques/fr/166-terrain-le-phenicien

Please follow and like us:
error

Commentaires