Jeudi 31 mai, le Musée National du Bardo a clôturé ses soirées ramadanesques avec la diva Olfa Ben Romdhane. Une soirée inoubliable au Jardin Andalou du prestigieux Musée.

Les colonnes de marbre blanc du somptueux portique entouraient, jeudi soir, la gracieuse Olfa Ben Romdhane qui a enchanté les auditeurs. Une soirée estivale avant l’heure, une atmosphère de rêve, les mélomanes se sont régalés.

Cette troisième soirée du Musée National, comme les deux précédentes, a rassemblé des gens de l’art, de la culture et les médias venus en nombre.

Ces soirées ramadanesques, organisées par l’Agence de Mise en Valeur du Patrimoine (AMVPPC) et le Musée National, ont apporté a ce dernier une dimension ludique pleine de charme qui a vivifié le palais et redonné des couleurs à Septime Sévère, Déméter, Baal et autres trésors du Bardo. On a même senti Virgile délaisser ses muses pour tendre l’oreille vers une Olfa Ben Romdhane rayonnante. Merci et bravo au staff pour ce grand moment où la fusion de l’art et de la culture enchante, élève et ravi.

Please follow and like us:
error

Commentaires