Nous avons appris que le député Abderraouf El May, vice président du groupe parlementaire Al Kotla Al Horra, a l’intention de quitter son groupe. Serait-ce du à son intervention d’hier lors de la séance parlementaire relative au vote de confiance du nouveau gouvernement?

Durant cette séance, Abderraouf El May, qui représente les Tunisiens à l’étranger, s’était élevé, dans son intervention, contre les promesses non tenues du gouvernement concernant le secrétariat d’Etat des Tunisiens Résidents à l’Etranger (TRE) qui a été détaché du ministère des Affaires Etrangères pour être rattaché aux Affaires Sociales, ce qui lèse lourdement les TRE dans leurs rapports avec l’administration tunisienne. La veille de cette séance, dans une déclaration, Abderraouf El May avait précisé: « cette décision apparaît comme une concession faite à Nidaa Tounes : il ne s’agirait donc pas de créer un nouveau secrétariat d’Etat pour développer la Diplomatie Economique, mais d’ouvrir la porte de l’ARP au directeur Exécutif de Nidaa Tounes, Hafedh Caid Essebsi ».
Concernant le confinement des TRE auprès du Ministère des Affaires Sociales, Abderraouf El May a précisé qu’il « a été maintes fois rejeté par les élus des circonscriptions de l’Etranger. Les TRE sont concernés par plusieurs ministères et départements publics dont les Affaires Etrangères, Affaires sociales, la Culture, l’Education Nationale, les Affaires religieuses, le Transport, le Tourisme, l’OTE etc.
Il avait été décidé, par souci d’efficacité, de coordination entre les divers ministères et de « réduction des coûts », de créer, au sein de la Présidence du Gouvernement, un département chargé de la coordination de tout ce qui concerne les TRE. Nous (Les élus représentant des TRE toutes tendances politiques confondues), avons eu une ultime réunion avec YC le 6 Juillet 2017 où il avait soutenu l’idée de ramener, dans les plus brefs délais, les TRE sous la tutelle de la Présidence du Gouvernement et signer le décret portant sur la création d’un Conseil National des TRE.
Rien de tout cela n’a été fait. YC a tout simplement décidé de nous ramener à la case départ.
Sommes-nous un fardeau, Messieurs les Ministres, pour que vous continuiez a nous trimbaler d’un ministère à l’autre ? Nous sommes malgré tout ce que vous nous faites subir, l’opérateur économique le plus important avec notre contribution de 4 milliards de dinars par année à l’économie Nationale.
Monsieur le President du Gouvernement vous nous avez demandé de « nous mobiliser pour la Tunisie » et nous vous avons soutenu.
Aujourd’hui, les concessions que vous avez décidé de faire ne m’obligent plus. Cela dit, Il n‘est pas trop tard pour rectifier le tir. »

مداخلة النائب عن كتلة #الحرة_لحركة_مشروع_تونس السيد عبد الرؤوف…

مداخلة النائب عن كتلة #الحرة_لحركة_مشروع_تونس السيد عبد الرؤوف الماي بالجلسة العامة المخصصة للتصويت على منح الثقة لأعضاء الحكومة المقترحين ضمن التحوير الوزاري،[لماذا وقع حذف كتابة الدولة المتعلقة بالجالية التونسية بالخارج وتعويضها بكتابة الدولة للديبلوماسية الاقتصادية؟][ أتحفظ على البرنامج الحكومي المتعلق بالجالية التونسية بالخارج الذين يعيشون ضروف صعبة ][ التونسيين المقيمين بالخارج يمثلون 12% من التونسيين وهم ثروة وطنية ][ قوة الحكومة مستمدة من ثقة الشعب وليس لديها خيار سوى النجاح من أجل مصلحة تونس ]

Publicado por ‎Bloc Al Horra du parti Machrou3 Tounes – كتلة الحرة لحركة مشروع تونس‎ em Segunda, 11 de setembro de 2017

Please follow and like us:
error

Commentaires