Feu Hassen Babbou est né en 16 octobre 1929 à Salammbo. Il y a débuté ses études à l’école primaire puis a rejoint, en 1937 le collège Sadiki où il a obtenu son baccalauréat.
Licencié de la Faculté de Droit d’Aix en Provence, il a participé au concours d’entrée au ministère des Finances comme inspecteur-élève puis nommé administrateur du gouvernement et affecté à la Direction des Douanes comme adjoint au premier directeur des Douanes M. Hédi Kheffacha.
Après une année, il a été nommé directeur des Douanes où il a assuré la réussite de la tunisification de cette institution et la formation des futurs cadres de la direction des Douanes. Il s’est distingué durant cette période en mettant un frein à divers abus touchant à une économie nationale en pleine mutation.

Il fut appelé à deux reprises par le président Bourguiba pour prendre en charge la direction de la Sureté Nationale. Entre autres missions, il y a organisé la formation des futurs cadres de la police à l’étranger.

Activités sportives

Fils de Abdelkader Babbou, l’un des premiers dirigeants de l’Espérance Sportive de Tunis, Hassen Babbou a joué aux cadets et juniors de l’Espérance et a été lauréat du Concours du Jeune Footballeur avec son coéquipier Feu Moncef Kchouk. Ils ont eu à ce titre le privilège d’assister, en 1946, à la finale de la Coupe de France de Football au Stade de Colombes.

Hassen Babbou a assuré la fonction de dirigeant à l’Espérance S. T. sans discontinuité depuis la fin des années 1950. Il a été, jusqu’à son décès, membre permanent du Comité des Sages.

Il est Commandeur de l’Ordre de la République
et Commandeur de l’Ordre de l’Indépendance.

Il est le père de quatre enfants, Elyes, Abdelaziz, Khelil et Zeineb.

 

Please follow and like us:
error

Commentaires