La voyance a toujours été utilisée par les petites gens en quête de confidences sur leur avenir, mais il est notoire que même les grands de ce monde y croient, le domaine de la voyance et autres charlatanismes draine des milliards de dollars chaque année, mais apprendre que la plus grande agence de Renseignement du monde ait eu recours à eux, malgré ses satellites espions, malgré la NSA, les écoutes, Big Brother, etc., ça choque. L’information est venue d’un lot de documents déclassifiés de la CIA qui a montré que celle-ci avait utilisé le paranormal dans ses missions d’espionnage.
Selon ces dossiers, l’Agence centrale du renseignement U.S. a utilisé une équipe de télépathes formés militairement pendant la crise des otages de l’ambassade américaine en Iran, il y a près de 40 ans. Le projet, nommé « Grill Flame » a été lancé en 1975, en tant que programme de recherches sur les capacités paranormales. Son heure de gloire a sonné en 1979 lorsque des télépathes ont été utilisés pour chercher des informations sur le lieu de détention des otages et sur leur état de santé.

Larry Johnson, analyste géopolitique, consultant en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme, ancien membre de la CIA et du Département d’État pendant 15 ans, intervenant dans de nombreux médias comme CNN, la BBC ou Fox News affirme à propos de l’utilisation du paranormal par la CIA : « le terme « ridicule » est encore bien faible – c’était absurde, c’était un gaspillage des dollars du contribuable. Ce qui est étonnant, c’est que cela n’aurait jamais dû être fait… La CIA a peut-être trop regardé la télévision ».

Lorsque les grandes administrations n’ont pas de solutions, elles jettent de l’argent par les fenêtres pour montrer qu’elles tentent de résoudre le problème

« En désignant une problématique comme « prioritaire », les gens n’ont plus à se soucier de la notion de responsabilité pour ce qu’ils font. Je pense que c’est exactement ce qui s’est passé dans ce cas : personne ne s’est soucié des responsabilités. Ils avaient l’avantage supplémentaire de travailler sous le voile du secret. Par conséquent, l’individu lambda ne pouvaient pas savoir ce qu’ils faisaient. Et en vertu de leur capacité à opérer dans l’obscurité, ils pouvaient faire ce genre de choses sans crainte d’être découverts et d’être invités à s’expliquer en public. Parce que si on leur avait demandé de témoigner et de s’expliquer, ils n’auraient pas fait bonne figure […] Le programme « extrasensoriel » n’a été clos qu’en 1995. Le fait qu’il ait pu rester en place pendant si longtemps est simplement dans la nature d’une grande bureaucratie. Une fois que vous avez un programme en place, vous devez le vendre aux gens comme une grande réalisation, qu’il le soit ou non. Du côté des renseignements, vous n’avez pas toujours à fournir une preuve concrète que ce que vous dites se produit effectivement. Voilà donc un raisonnement qui me permet d’expliquer pourquoi ils ont été en mesure de poursuivre le programme si longtemps sans de véritables résultats concrets ».

Please follow and like us:
error

Commentaires