Le leader du Hezbollah, Hassen Nasrallah, a déclaré lors d’un discours tenu lundi à Beyrouth que « la chute de Daech ne signifie pas sa fin ». Il a ajouté que si l’État de Daech en tant que structure est détruit, le groupe et son idéologie sont toujours présents en Irak, dans des hameaux, des villages et « peut-être même dans certaines villes où les terroristes se cachent et travaillent secrètement pour former des cellules dormantes… » Il a ensuite précisé que concernant la Syrie, « Daech est encore présent dans certaines localités au bord de l’Euphrate, dans le bassin de Yarmouk et dans le camp de Yarmouk non loin de Damas ».

Il a ajouté que lorsque les responsables syrien et irakiens annonceront leur victoire, « nous aurons besoin de discuter […] mais avant, il faudra fêter cette grande victoire contre le pire phénomène qu’ait connu la nation islamique dans notre histoire moderne, car il œuvrait pour ternir l’image de la religion de notre prophète Mohammad. C’est une victoire multidimensionnelle… »

« Les peuples de la région devraient méditer sur ce qui s’est passé, pour se remémorer qui a créé Daech, qui l’a soutenu, mais aussi qui l’a combattu, a perdu des martyrs et l’a vaincu… »

Please follow and like us:
error

Commentaires