A l’initiative de la société civile carthaginoise, une « charte pour #Carthage  » a été adressée aux différentes listes se présentant aux élections municipales à Carthage afin qu’elles y adhèrent.
Nous vous ferons part des listes ayant accepté l’adhésion à cette charte.

Les pouvoirs publics qui ont la responsabilité de protéger et de mettre en valeur les trésors archéologiques – puniques, romains et byzantins – de la Carthage antique, site prestigieux à l’échelle nationale et internationale et classé depuis 1979 sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO, doivent assurer la protection de ces patrimoines prestigieux qui permettront l’organisation du tourisme culturel, la création d’emplois et le développement économique durable de Carthage.

En conséquences, il est demandé à l’ensemble des listes candidates aux élections municipales de Carthage du 6 mai 2018, l’adhésion à la charte suivante :

Charte pour Carthage

Les futurs élus au conseil municipal de Carthage, s’engagent à :

− Se baser, pour tout projet de développement, sur le Plan de Protection et de Mise en Valeur de Carthage (PPMV) conformément au Code du Patrimoine. Ce document juridique essentiel garantit la gestion foncière et immobilière de Carthage, et l’état de droit.

− Travailler en collaboration avec toutes les administrations des ministères en charge de la culture et de l’urbanisme pour faciliter la gestion communale.

− Médiatiser, afin de sensibiliser les citoyens, les lois en général et les réglementations du Code du Patrimoine en particulier, concernant Carthage.

− Développer, par tous les moyens, des projets, à la fois pour l’information et la connaissance de l’histoire et de la culture du site archéologique et historique de Carthage, et aussi pour la protection de son environnement.

− Mobiliser les services compétents afin de prendre des dispositions adéquates, pour ne pas laisser se poursuivre impunément les constructions illégales qui occupent les zones archéologiques non aedificandi, défigurent le paysage et créent des précédents malheureux.

− Considérer la Société civile comme partenaire et la faire participer aux activités du Conseil municipal de Carthage.

Ont participé à l’élaboration de cette charte les associations :

Les Amis de Carthage, le Club Hannibal et le Club Didon de Carthage

Carthage le 25 avril 2018

Please follow and like us:
error

Commentaires