La Tunisian American Friendship Association (TAFA) a organisé, jeudi 23 mars 2017, un déjeuner débat ayant pour thème « l’accord de partenariat stratégique entre la Tunisie et les États-Unis ».

Cette rencontre a été marquée par la présence de M. Selim Azzabi, ministre Chef de cabinet du Président de la République, M. Khemaies Jhinaoui, ministre des Affaires étrangères et Son Excellence Daniel Rubinstein, l’ambassadeur des États-Unis en Tunisie.

Célébrant 220 ans d’amitié entre les deux pays, la rencontre était une occasion pour revenir sur l’accord de partenariat signé en mai 2014 à Washington entre les deux gouvernements tunisien et américain.

À la suite de sa visite, la semaine dernière à Washington pour rencontrer le ministre des Affaires étrangères américain, Rex Tillerson, M. Jhinaoui a confirmé la détermination de la nouvelle administration de Donald Trump et son soutien indéfectible à la Tunisie.

De son côté, l’ambassadeur Daniel Rubinstein a confirmé ces propos en affirmant que la Tunisie représente aujourd’hui une exception dans la région et que les efforts de notre transition démocratique seront soutenus sur tous les plans (économie, sécurité, éducation..)

Rencontré par La Nation, M. Mourad Ayachi, Président de la TAFA a déclaré que l’objectif de l’association est de consolider ces liens entre les deux pays qui existent depuis 220 ans et qui sont basés sur la capital humain et le respect mutuel entre les deux peuples.

Notons que cette association a fortement contribué au rapprochement et au développement de la collaboration entre les deux pays dans les domaines scientifiques, culturels et économiques… « La mission essentielle de la TAFA est de pérenniser cette relation unique entre les deux pays », a-t-il ajouté.

Le partenariat

Selon l’accord signé en mai 2014, la Tunisie a été promu au rang de partenaire privilégié hors OTAN et, de ce fait, accède au groupe de 16 pays jouissant de ce statut.

Désormais, les États-Unis offriront à la Tunisie leur garantie souveraine pour l’octroi de crédit à des taux d’intérêt préférentiels (aux mêmes normes que celles octroyées aux États-Unis)

L’association

Créée en 1956 par le Président Bourguiba, l’association a été dès l’origine fortement soutenue par l’Administration américaine et en particulier le Président Kennedy, qui a joué un rôle très important dans le rapprochement des deux pays et pour une meilleure compréhension des deux cultures. C’est à travers ces liens d’amitié profonds et sincères qu’un grand nombre d’objectifs aussi bien sur le plan économique que sur le plan culturel ont pu être réalisés. C’est dans cet esprit et dans ce cadre que la TAFA continue a assumer sa mission encore aujourd’hui.

Please follow and like us:
error

Commentaires