En Syrie, la Russie vient d’activer son système de défense S400 face aux Etats-Unis et à Israël.

Le régime Assad commande 20 bases et zones stratégiques à portée des missiles américains.

Suite à l’attaque chimique perpétrée dans la Ghouta orientale, la Russie a décidé de renforcer sa position militaire en Syrie face à une éventuelle attaque au missile ou une quelconque autre intervention des Etats-Unis.

Ainsi, Moscou a activé son système de défense anti-aérienne S-400, tandis que les avions russes MIG-31 patrouillent 24h/24.

Le Mikoyan-Gourevitch MiG-31 (code OTAN : « Foxhound ») est l’intercepteur le plus rapide du monde (+ de 3000 km/h). Il est dérivé du célèbre MiG-25 Foxbat, dont il conserve l’allure générale et les performances élevées.

La Syrie gère 20 bases et zones stratégiques à portée des missiles américains. Des soldats russes se trouveraient sur certaines de ces bases. La Russie pourrait même riposter et ouvrir le feu sur les navires et avions américains face à une éventuelle intervention américaine.

Mais selon les experts, les Etats-Unis pourraient mener leurs frappes depuis les navires en Méditerranée contre les zones militaires syriennes. Un acte qui entraînerait un nouveau palier dans cette guerre que mènent par ricochet les deux puissances.

Please follow and like us:
error

Commentaires