Monsieur Hamdi Meddeb a communiqué aujourd’hui au Secrétaire Général de l’Espérance, M. Kettou, sa démission en tant que président de l’Espérance Sportive de Tunis.

Le communiqué publié par le Bureau Directeur de l’Espérance (voir ci dessous) ne dévoile en rien les raisons de cette démission, cependant, des indiscrétions nous ont révélés que la décision de M. Meddeb a été prise suite à la défaite consentie contre Al Ahly d’Egypte en quart de finale de la Ligue Africaine des Champions (Football) et qui a entraîné la disqualification de l’Espérance.
Plusieurs critiques se sont élevées contre les choix du président Meddeb, particulièrement celles relatives au choix de l’entraineur et des recrutements.
Il faut noter que depuis 10 ans, M. Hamdi Meddeb subit de plein fouet les effets dévastateur de la présidence d’un club qui est une institution particulièrement difficile à gérer, l’Espérance compte des millions de supporters et chaque parole, fait, ou acte entraîne de terribles répercussions.
Depuis un demi siècle, sinon plus, tous les présidents de l’Espérance ont brandi, à un moment ou un autre de leur mandat, leur démission devant les critiques acerbes de certains espérantistes qui se laissent dévorer par la passion et qui oublient les sacrifices consentis par les dirigeants et aussi les aléas du football.
En ce moment, plusieurs espérantistes de renom, anciens dirigeants, anciens présidents et nombre de supporters, tentent de faire revenir M. Hamdi Meddeb, connu pour sa générosité et son amour pour l’Espérance, à de meilleurs sentiments.
Communiqué de l’Espérance Sportive De Tunis
Please follow and like us:
error

Commentaires